• Salon Pour l'Amour du fil à Nantes 4

    Bonjour,

    Un petit tour vers la "peinture à l'aiguille" de la vie de tous les jours par nos créatrices asiatiques:

     

     Heartful time  de Chika Okuda

    Salon Pour l'Amour du fil à Nantes 4

    A long forgotten place de Ayko Yokohama

    Salon Pour l'Amour du fil à Nantes 4

    Salon Pour l'Amour du fil à Nantes 4

    Salon Pour l'Amour du fil à Nantes 4

     

    Christmas village de Ylhko Yamamoto

    Salon Pour l'Amour du fil à Nantes 4

     

    C'est toujours, précis, détaillé, les couleurs sont fidèles depuis des années, c'est mignon, j'ai essayé d'en faire autant, je n'y arrive pas... rien ne change... mais je vais m'inspirer de ces arbres en bordure pour un projet de panneau en cours,

    je trouve ça très cosy...

    une nouveauté:

    While travelling de Michiko Tomabechi

    avec des maisons très travaillées en broderies rubans et fils, surtout pour représenter toutes les fleurs, les minuscules roses étaient si délicates que j'aurais bien voulu pouvoir les photographier de plus près que vous puissiez au moins les admirer

    Salon Pour l'Amour du fil à Nantes 4

    Salon Pour l'Amour du fil à Nantes 4

    et pour finir, une merveille de broderies sur hexagones:

    Sweet hexagon de Seiko Morozumi

    Salon Pour l'Amour du fil à Nantes 4

     

    Le chemin d'Edo (ancien nom de Tokyo, ville du grand Hokusaï père des mangas)

    Salon Pour l'Amour du fil à Nantes 4

    Salon Pour l'Amour du fil à Nantes 4

    une longue fresque pittoresque, avec en bas les personnages animés à souhait, avec force détails ,

    Salon Pour l'Amour du fil à Nantes 4

    et au dessus les magasins de la rue,

    mettant beaucoup de vie dans cette oeuvre...

    Je n'ai pas trouvé le nom de l'auteur, je vous mets le commentaire attaché:

    Salon Pour l'Amour du fil à Nantes 4

     

    Bon, je reconnais, je n'ai photographié que ce que j'aimais particulièrement... donc il y avait aussi d'autres oeuvres, mais je suis sûre que vous les trouverez sur d'excellents blogs...Ici par exemple

    Chaque année, je vais au salon le samedi, car je crains le monde, aujourd'hui, comme chaque année, on circulait facilement...

    J'ai participé au tirage au sort du trésor... et bien j'ai pu juste féliciter en direct la gagnante... qui n'était pas moi... dommage, il y avait une machine à coudre qui avait bien envie de venir habiter chez moi (ou l'inverse...???)

    Je n'ai plus de muguet dans ma nouvelle habitation... mais le coeur y est pour vous souhaiter une bonne fête du 1er mai.

    Dans l'autre maison, j'avais ça clic

    Bonne soirée

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Mardi 1er Mai à 09:52

    J'aime moins même si je reconnais que c'est un travail considérable.

      • Mardi 1er Mai à 10:56

        Oui, j'aime les regarder comme ça, mais je trouve ces tons très "gris"... c'est joli pour une chambre d'enfants, ou c'est un défi technique formidable... moi j'aime que ce que je fais serve alors comme je n'ai plus d'enfants à la maison...

        Bonne journée

        Bisous

    2
    Mardi 1er Mai à 10:05
    etlafeesatoile

    Les japonais, mes préférés de trèèès loin !! Tout est si beau, si fin, si délicat, j'adooooore, elles sont fortes ces japonaises.... et elles ont aussi de petits doigts ;-)

    Bisous et belle journée

      • Mardi 1er Mai à 10:57

        Oui, les détails sont tellement petits qu'il faut de petits doigts pour réussir... surtout que les tissus utilisés ne sont pas si fins que ça, alors pour les détails infimes, c'est très compliqué. J'aime ces ouvrages à regarder, mais je ne les fais pas.

        Bonne journée

        Bisous

    3
    Mardi 1er Mai à 10:06
    Fred

    Ces patchs japonais sont d'une grande beauté, c'est toujours un bonheur de les admirer, merci pour le partage !

      • Mardi 1er Mai à 11:00

        Merci pour ta visite, Frédérique.

        Bonne journée

    4
    Mardi 1er Mai à 11:24

    Merci pour les photos,je trouve les ouvrages très beau,mais comme toi je n'ai pas envie d'en réaliser d'identique,juste s'en inspirer en mettant peut-être plus de couleurs

    très bonne journée

      • Mardi 1er Mai à 23:26

        Merci Pascalinette.

        Je pense qu'avec d'autres couleurs ils n'auraient cependant pas le même charme... Ils ont leur cachet. Et c'est tellement bien fait... en les examinant de près, c'est fascinant.

        Il nous reste les sunbonnet... tout en couleurs vives...

        Bonne semaine

         

    5
    Mardi 1er Mai à 13:30
    mara29

    Ces patchs japonais sont magnifiques .....Quelle patience (et dextérité ) il leur a fallu ! Je suis incapable d'en faire autant ...  Dommage pour la machine  ! tu vas pouvoir t'en sortir avec celle de ta maman ?  Bon courage, bIzhhhh

      • Mardi 1er Mai à 23:31

        Aie pour la MAC de ma Maman, finalement elle a rendu l'âme ce matin, elle a 42 ans... je crois qu'une bonne fois pour toutes je vais m'acheter une machine neuve... Je cherche un bon compromis entre les performance des MACs et les performances de mon budget... je pense opter pour l'ELNA explore 150 ou 160... je pourrai faire ce que je veux je pense et un peu plus...finalement toutes les performances de la machine ELNA que j'avais ont été peu exploitées, même si j'ai tout utilisé... et puis maintenant je prends plaisir à faire des finitions à la main... et j'ai le temps...

        Bisous

    6
    Mardi 1er Mai à 16:29

    Il faut reconnaître que ces patchs sont superbement beaux et le quilting une merveille.

    Je me pose la question pourquoi il y a tant de Japonaises douées en patch ? mais peut être que je ne sais pas voir les autres ?

    J'aurai jamais cru qu'il y ait moins de monde le samedi, les gens ne travaillant pas. C'était encore un superbe salon.

    Merci pour les photos

      • Mardi 1er Mai à 23:41

        Il y a un courant japonais assez fort derrière Reiko Kato par exemple qui a beaucoup d'élèves et d'adeptes qui ont adopté son style. J'aime ce style mais je trouve dommage sa répétition par plusieurs personnes à tel point qu'on ne saurait à les regarder, faire la différence entre le travail de l'une ou d'une autre. Pour bien attribuer chaque patchwork pris en photo à sa bonne auteure, j'ai pris en photo scrupuleusement chaque étiquette... J'ai apprécié les productions de celles qui n'ont pas fait comme les autres sur le style, mais avec une dextérité fascinante. Celles de mon premier reportage.

        Dans les autres courants internationaux, les Françaises, les Américaines et les Australiennes par exemple ont toutes des styles bien personnels, on sait à l'oeuvre à qui on a affaire.

        Je crois malgré tout qu'on est toutes sensibles à tous ces petits personnages adorables,  avec un mouvement qui dépasse bien sûr les simples sunbonnet (même si les sunbonnets très animés il en existe de superbes modèles) et les  petits sacs japonais sont si craquants qu'on en veut une collection! Ce sont en plus des modèles à coudre souvent à la main, et ça c'est une partie du plaisir de coudre car c'est une vraie détente (en tous cas pour moi)

        Oups, je suis bien bavarde!

        Mais oui, c'était un superbe salon, alors l'excitation est encore là...

        Bonne semaine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :