• La vraie histoire de Benjamin F.

    Bonjour,

    Je suis très très possessive, et j'ai un mal fou à faire cadeau d'un objet que j'ai fait, cousu, brodé etc...

    mais je veux aussi être  généreuse alors j'ai trouvé une solution: si je dois offrir un de ces objets, alors j'en fais deux, comme ça j'en garde un, et là je ne me sens plus dépossédée...

    J'ai donc fait cet escargot pour ma collègue de petite section

    La vrie histoire de Benjamin F.

    (j'adore son élevage d'escargots en classe,

    j'en apprends tout plein sur la vie des gastéropodes.

    Par exemple, elle leur donne à manger une farine blanche spéciale, du coup rien qu'en observant les crottes, les élèves peuvent retrouver ce qu'ils ont mangé:

    salade, les crottes sont vertes

    tomates, les crottes sont roses ...

    bananes, les crottes sont ... où sont les crottes??? ah, ils n'aiment pas les bananes, ils ne les ont pas mangées...

    maintenant je sais aussi où est leur bouche et aussi que le trou par lequel ils respirent est le même que celui par lequel ils font leurs crottes! Ames sensibles s'abstenir!)

    Ses élèves  ont appelé l'escargot en tissu : Raymond. Comme l'escargot du livre qu'ils sont en train de lire...

    Revenons au sujet du jour:

    J'ai coupé les tissus en même temps, comme ça tout était prêt.

    J'ai cousu le premier, et je l'ai fini.

    Puis j'ai fait le mien (hum possessive je vous ai dit!!!)

    J'ai suivi le modèle de Fanette et Compagnie que j'ai trouvé dans ce magazine, comme pour le premier

    La vrie histoire de Benjamin F.

    Pour le corps j'ai utilisé un tissu écru acheté chez Ikéa vraiment bon marché et très solide contrairement à son apparence.

    pour la coquille, un coton coloré assez épais.

    Sur le modèle il est préconisé de colorer le tissu écru avec du thé, j'ai préféré boire le thé!!! lol!

    J'ai rembourré le corps avec du rembourrage classique coussins, personnages etc..., par contre pour la coquille j'ai utilisé le rembourrage spécial patchwork parce que comme il est en couches, c'était plus facile de le garder à plat, en coupant avec le gabarit plusieurs épaisseurs, ensuite superposées.

    On m'a demandé comment je préparais mon "quilting, pour la coquille (pas simple parce que c'est épais!!!) alors j'ai pris des photos: j'utilise des épingles "doubles" ou "à nourrice"

    La vrie histoire de Benjamin F.

    La vrie histoire de Benjamin F.

    Ensuite j'ai brodé la coquille, avec un fil de coton perlé violet, d'abord la forme "en escargot" en vérifiant bien que derrière ce soit bien aussi, au point de "couture", puis j'ai brodé les traverses, en passant mon fil par dessus et derrière, en prenant soin de glisser le fil dans l'épaisseur pour rejoindre les points de départ. Ouffffffff c'est pas très clair!!!

    La vrie histoire de Benjamin F.

    La bouche est brodée au point  de chainette, le nez (rond de tissu écru rembourré, pour faire une boule) cousu au point invisible et les yeux, simplement des yeux, avec iris qui se promène, collés à la colle chaude. Un petit bouton crayon cousu dans la main,

    La vrie histoire de Benjamin F.

    un foulard triangulaire qui se noue devant... comme un bandana.

    et là, je me suis régalée à lui en faire quelques uns  ( en double bien sûr!!! 1 pour chacun des escargots! en utilisant les "restachous" comme dit Mara).

    La vrie histoire de Benjamin F.

    Bon j'avoue que le roulotté main des carrés Hermès m'a juste traversé l'esprit... et s'est envolé...

    La vrie histoire de Benjamin F.

    "Alors, lequel tu veux porter aujourd'hui Ben?...

    - J'voudrais pas dire mais bon, je remarque que moi, je n'en ai pas un seul bleu!!! Comment se fait-il que ...

    -Chut, c'est ça ou rien... "

    Faut pas fâcher Milou... le bleu n'est pas sa tasse de thé...

    et puis à récriminer comme ça il risque de me demander un maillot de bain pour l'été...

    alors je devrais lui rappeler par quel trou il respire... pffffffffff

    c'est pas simple les bestioles, pas simple du tout....

    Bonne semaine!

     

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 24 Mars 2015 à 08:15
    Mara29

    Quelle bonne idée d'en faire un deuxième ! je l'adore et j'adore aussi ton article! Comme chaque fois, tu m'épates !  En plus, on apprend des choses ....avec le sourire , comme tes élèves dans ta classe, je suppose !

    Bizzzzzzzzzzz

    2
    Mardi 24 Mars 2015 à 09:13
    poussine

    j'ai ri en te lisant!

    Comme toi j'ai beaucoup de mal à me défaire de mes petites bricoles, alors comme toi parfois j'en fait 2 mais avec un peu de temps entre les réalisations car bien souvent la difficulté n'est pas de broder mais de monter et finir l'objet (o;))

    En tous cas ton escargot va" faire des petits", c'est certain...

     

     

    3
    Mardi 24 Mars 2015 à 09:56
    josy15

    moi aussi j'ai beaucoup de mal à me défaire de quelque chose que j'ai fait, j'en fait plusieurs aussi! belle histoire ! bises

    4
    Mardi 24 Mars 2015 à 10:07

    C' est pire qu' un accouchement !!!!!!! Bizzzz et bonne journée

    5
    Mardi 24 Mars 2015 à 16:57

    Alors là Patchmoune il va falloir que je pose la question de l'accouchement des escargots...MDR...

    Merci de vos commentaires bien sympathiques. Je me réjouis de ne pas être la seule attachée à ses "oeuvres"... ça donne à ce "défaut" un petit air de "pas si grave"...

    Bonne soirée

    Bizzzzzzzzzzzzzzz

    6
    Mardi 24 Mars 2015 à 17:04

    Joli(s) escargot(s), jolie histoire, et merci pour les trucs pratiques. Bonne idée de faire en double car, même si on ne garde pas le deuxième, ça évite de se remettre en chantier si on veut en offrir un autre plus tard.

    7
    Mardi 24 Mars 2015 à 20:08
    maty

    Moi aussi j'ai du mal à voir partir une des mes créations (encore une, décidément on se ressemble toutes!yeshe) mais mon problème est encore plus aigu car en plus je déteste faire 2 fois la même chose. Alors docteur Milou, vous qui débordez d'imagination, que proposez-vous pour traiter mon cas? 


    bises

    8
    Mardi 24 Mars 2015 à 22:59

    Merci de la visite la Fourmi... mais celui que je garde, je le garde... ça remplit la maison, d'accord, mais je le garde quand même... mais je ne refais pas souvent la même chose, pour offrir j'aime faire autre chose alors... en double! lol!

    En fait Maty,  les deux ne sont pas exactement pareils... c'est comme les manches d'un pull, elles vont ensemble, on les fait ensemble, sans y penser, et c'est bon... le meilleur remède à certains maux, c'est de faire sans réfléchir... on appelle ça peut-être la résignation, parfois elle a du bon... faut juste choisir entre donner et se sentir dépossédée... la solution s'impose vite...

    Bonne soirée

    Bizzzzzzzzzzzzzz

    9
    Mercredi 25 Mars 2015 à 06:15
    Nadine Mamytimain

    Ah ! Quel article thérapeutique Milou ! Je suis comme vous toutes : Difficile de me séparer d'une bidouille ! Sauf quand je fais pour mes petits-enfants... Là, j'ai hâte de voir leur tête !

    Pour mes petits enfants, justement, j'ai fait 4 lapins, le même modèle de base, mais chacun a son caractère aussi, je n'ai pas eu l'impression de "bégayer" ! Hihi. A part ça, je fais rarement deux fois le même modèle.

    Merci pour les précisions sur le quilt ! Il a fière allure Benjamin !

    Et pour le système digestif des escargots, j'ai appris de choses he Ça me rappelle un petit neveu qui avait laissé échapper un rot sonore (il avait trois ans) et nous a dit : "Oh ! J'ai fait un prout à ma bouche !"

    Sur cette remarque hautement philosophique, je te souhaite une bonne journée !

    Bises

    10
    Mercredi 25 Mars 2015 à 07:30

    Merci Nadine, cet article n'a rien d'une expert scientifique sur les escargots, en regardant les planches du net, je ne suis pas sûre que les orifices ne soient pas plutôt  juste à côté l'un de l'autre, ce qui semblerait plus judicieux. mais c'est vrai que l'escargot ne ressemble en rien à un mammifère!

    Il faut absolument que je refasse des lapins cette année, et que je les prenne en photo!

    Bonne journée, tout est gelé ici ce matin!

    Bisous

    11
    Jeudi 2 Avril 2015 à 11:48

    Trop drôle et vraiment sympa cet escargot !

    Il faudra que je fasse comme toi : faire en double, car moi, je ne garde jamais rien de ce que je brode ! Je donne tout et je suis orpheline du coup !

    Et puis tu as plein d 'humour, j'adore !

    Bonne journée

    12
    Jeudi 2 Avril 2015 à 17:18

    Merci Floralie, l'humour est une arme imparable contre les petits (et les gros) tracas de la vie!!!

    Merci de tes visites et de tes commentaires!

    C'est peut-être difficile de refaire des broderies...

    Bonne soirée

    13
    Audrey
    Dimanche 26 Avril 2015 à 22:03

    Coucou ! c'est la collègue de Petite Section! Oui ! Celle qui a le "Raymond" ! Alors, concernant l'accouchement des escargots, je ne sais pas vraiment commen t cela se passe , mais les copains de Raymond ont pondu des oeufs ces derniers jours dans la terre et ma foi au moment de préparer l'escargotière pour la rentrée,( qui est déjà demain !), j'ai aperçu soudainement des petites billes rondes! Inutile de vous dire que j'ai replacé la terre comme elle était et que l'escargotière restera sale mais pleine d'oeufs!


    Milou, il faut absolument que l'on se fasse une rencontre entre nos deux classes cette semaine pour s'expliquer et se raconter tout ça.


    Bises.

    14
    Dimanche 26 Avril 2015 à 22:41

    Si tu savais ma chère Audrey, tout ce qu'on va avoir à faire!!! Mais OK pour la rencontre autour des escargots!!!

    Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :